La Pâte Polymère - qu'est-ce-que c'est ?

Création

Il existe plusieurs marques et plusieurs sortes de pâtes polymère.  Souvent, en France, les gens appellent la pâte polymère “pâte Fimo”, ne sachant pas que Fimo est une marque. 

 

La pâte polymère peut servir pour la création de bijoux divers. On peut, par exemple, créer des boucles d’oreilles, des colliers, des bagues et des portes clefs; mais aussi des figurines diverses, de la nourriture réaliste… Une fois ouverte, elle a une durée de conservation allant jusqu’à douze mois, à l’air, sans sécher. On peut rétrécir et allonger la pâte comme on veut, sans pour autant modifier les motifs. Elle ne convient cependant pas pour contenir des aliments. Il existe de nombreuses techniques pour l’utiliser d’une manière créative; par exemple :

  • le millefiori, qui consiste à faire des colombins de pâte polymère, afin de créer un motif dans une « canne » que l’on découpe pour obtenir des petits motifs indépendants ;
  • le skinner blend, qui permet d’obtenir une bande dégradée ;
  • les marbrures, les spirales, les canes candyetc. ;
  • le canning, qui est le fait de créer des cannes avec des motifs divers, que l’on coupe ensuite pour les utiliser dans les créations.

La pâte polymère ne sert pas uniquement à faire des bijoux, mais aussi des porte-clefs, des imitations de talisman, des figurines (d’animaux, de plantes, des personnages)…

Cuisson

Une fois travaillée, la pâte est passée au four à basse température, afin de la faire durcir par le processus de polymérisation. Le temps et la température dépendent de la marque de la pâte utilisée et de l’épaisseur de l’élément à cuire. Une cuisson à une température plus élevée, ou un temps de cuisson trop important, provoque un dégagement de vapeurs toxiques ; il est donc conseillé, même en respectant la température et le temps de cuisson, d’aérer le four et la pièce, voire d’utiliser un four réservé à la cuisson de la pâte utilisée.  Une fois la pâte sortie du four, il faut attendre qu’elle refroidisse et donc durcisse 30 minutes, à l’air libre, ou bien on trempe l’objet dans de l’eau froide avec des glaçons. Après cuisson, la pâte polymère résiste à l’eau, ou aux coups brutaux, qu’elle est tout à fait capable d’absorber.

Selon Fimo (une des marques connues de pâte polymère), la pâte était toxique jusqu’en 2006, mais depuis, le composant phtalates a été retiré pour supprimer la toxicité du produit, afin de permettre aux artistes de travailler sans risque.